Between magic and reality [ x Vity ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Between magic and reality [ x Vity ]

Message par Seijin le Mer 3 Mai - 17:53:14

Alone in the cemetery

Il faisait froid, pourtant nous n'étions plus en hiver loin de là. Ah, ce que le monde peut être détraqué. La lumière de l'astre solaire commençait tout juste à baigner le monde de sa chaleur salvatrice, le doux espoir de printemps faisait revivre la terre, les fleurs se dressant pour apprécier la lumière du soleil, les brins d'herbes courant auprès des tombes reprenant des couleurs intenses. Contrastant avec les tristes couleurs des stèles de marbre. L'odeur de la terre fraîchement retournée emplissait l'air ambiant, rendant l'atmosphère dérangeant, voir même lourde.

Tu étais assise sur la plus grande stèle, ta baguette à la main, tu rabats ta capuche la fumée bleutée s'élevant dans l'air. Ah quel ennui ! Tu poussais un profond soupir, posant ton coude sur ta cuisse, et ta tête sur ta main, prenant une pose des plus ennuyées, traduisant ce que tu ressens au plus profond de toi. Il faut dire que tu n'as pas grand chose à faire ces temps-ci, tout est tellement calme, en un sens, ça t'arrange, après ce n'est pas forcément ce qui te fait le plus plaisir, tu préfères presque avoir des ennuis. Les yeux mi-clos tu fixes l'horizon, observant l'astre du jour s'élever de la ligne terrestre. Tu t'étires et sautes finalement de la stèle, atterrissant les mains dans les poches dans la terre meuble, tu fais une moue en remarquant que de la boue à collé sur tes bottines.

Tu déambules entre les différentes tombes, le cimetière est grand. Chaque tombe est elle vraiment porteuse d'un corps décomposé ou en décomposition ? Quoi qu'il en soit tu n'avais pas la motivation d'ouvrir les sépultures pour vérifier. Tu te demandais aussi à quel moment une ville décide qu'un lieu précis sera son cimetière, pourquoi cette parcelle et pas une autre. Tu te penches sur quelques stèles lisant les plaques avec une curiosité plus motivée par l'ennui que par la réelle envie de s'intéresser au lieu. Tu n'avais aucune idée du pourquoi du comment tu avais marché jusqu'au cimetière. Tu reviens bien vite à ton point de départ pour regarder avec lassitude le paysage immobile et d'un calme presque trop parfait. Tellement parfait que tu as bien envie de le briser ce calme, mais rien d'intéressant à faire, à moins que. Tu fais voltes face tournant la tête vers une silhouette assez floue au vu de la distance.

[ HRP : C'est super court mais j'avais hum, pas d'idée, pas taper q_q ]

________________________________________________

Arrivez comme le vent, et partez comme l'éclair.
avatar
Seijin

Messages : 17
Date d'inscription : 02/04/2017
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum